La coloc à Barcelone – Pour ou Contre ?

opinion on 30 décembre 2009 17 h 00 min
Imprime cet article Envoyez cet article par email

Se mettre en coloc à Barcelone est sans aucun doute la solution la plus simple et la moins chère pour tous les étudiants et nouveaux venus qui recherchent un logement économique avec un peu de convivialité. Mais certains vous diront “non merci, la vie en communauté, très peu pour moi !” Alors, la coloc à Barcelone : pour ou contre ?

Pour réaliser cet article, j’ai fait ma petite enquête en demandant directement à des colocataires de partager leurs avis et expériences sur la colocation. Voici les témoignages étonnants que j’ai recueilli :

Les avantages de la coloc à Barcelone

1) Améliorer son niveau de langues : « Pour apprendre la langue, rien de mieux que de vivre avec des colocataires natifs du pays » Anil
2) Faire des économies : « Quand tu vis en coloc, tu économises sur le loyer et tu as donc plus d’argent pour les loisirs ou autres dépenses» Anil

3) Ouvrir son esprit, découvrir d’autres cultures : « En vivant avec des gens de tous les pays et de différentes cultures, tu deviens plus sociable, c’est une expérience très enrichissante » Karina

4) Créer des liens : « Tu peux te faire de nouveaux amis» Anil

5) Partager : « Tu peux partager des choses et cuisiner en commun » Anil

« Si tu vis avec des locaux, ils peuvent te donner des bons plans sur la ville » Annemarie

« Une chose que je veux bien partager : le ménage de la maison ! » Annemarie
6) Eviter la solitude : « On a toujours quelqu’un avec qui parler le soir, ou sortir boire un verre » Annemarie

La coloc permet d'économiser par paalia La coloc c'est le partage par Ed Yourdon

Les inconvénients de la coloc à Barcelone

1) Le bruit, pas facile de dormir ! : « Quand tes coloc font des fêtes et que tu veux dormir car tu travailles ou vas en cours le lendemain, tu préfèrerais vivre seul» Anil
2) Supporter les habitudes ou attitudes des autres : « Il y a toujours des habitudes de tes colocataires qui t’énervent mais tu dois faire avec » Guido
“Il vaut mieux vivre seul ou en couple pour ne pas avoir à partager son style de vie avec d’autres personnes” Ilaria
3) Le manque d’intimité : « Tu n’as pas d’intimité, pas ton propre espace vital » Sandra
« Si tu vis seul et que le téléphone sonne, tu peux le laisser sonner pour rester tranquillement dans ta chambre avec ton copain, si tu vis en coloc et que tu es très occupé, tu ne répond pas mais ton coloc répond pour toi, et manque de chance, c’est pour toi, et il vient t’embêter pendant que tu es busy ! » Ilaria

4) Le manque de propreté : « C’est toujours les mêmes qui font le ménage, et parfois, j’ai l’impression d’être la boniche de la maison, ils laissent les assiettes dans l’évier pendant 3 jours, et à la fin c’est toujours moi qui range tout ! » Toshiko
5) Ou à l’inverse, l’excès de propreté : « Entre les coloc trop maniaques ou pas assez, je me demande ce que je préfère ! Je vis actuellement avec une colocataire qui est maniaque obsessionnelle, elle passe la serpillère 10 fois par jours (non, je n’exagère pas) et espionne tous mes faits et gestes : elle m’oblige à couvrir mon plat à chaque fois que je le mets au micro-ondes, lorsque je passe le balai, si par malheur il reste une poussière, elle me demande de venir la retirer, elle me suit presque jusqu’aux toilettes!» Carole
6) Le vol: « Si tu vis en coloc, tu découvres souvent que lorsque tu es parti ou tout simplement dans ta chambre, les coloc en profitent pour goûter la nourriture que tu viens d’acheter. Mais comment en avoir la preuve ? Si tu achètes quelque chose et que deux jours après, ton coloc achète comme par hasard, le même produit, cela signifie qu’il a goûté et que ça lui a plu !!! » Ilaria
7) Les mauvaises surprises des colocataires : “Au début, tu peux penser que tes colocs sont super cool et vraiment sympas, mais après avoir passé quelques semaines et signé le contrat de 6 mois, tu te rends compte que vivre avec eux n’est pas tous les jours facile” Anil

8 ) La caution : “Il faut se méfier car de nombreux propriétaires font en sorte de garder la caution par tous les moyens” Carole
9) Devoir vivre avec le propriétaire ou lorsqu’une personne loue l’appartement pour les autres : “Vivre avec celui qui loue la maison peut s’avérer être problématique car il/elle se prend souvent pour le chef de la maison et c’est pas tous les jours facile à supporter” Guido
“Une fois, il m’est arrivé de ne pas avoir le droit d’aller dans le salon car le propriétaire voulait le garder pour lui tout seul. J’avais juste accès à la cuisine, la salle de bain et ma chambre. Je me sentais donc un peu seule…” Annemarie

Quelque chose a disparu dans le frigo par xJasonRogersx Pas toujours marrant de faire le ménage en coloc par Pink Sherbet Photography

Petites anecdotes de la coloc à Barcelone

“Après pratiquement 3 ans d’expérience en colocation, avec en général des murs très fins à Barcelone, j’ai pu entendre toutes sortes de bruits, notamment les voisins ronfler, les enfants hurler, et aussi toutes sortes de cris et gémissements sexuels et je peux aujourd’hui affirmer que je suis devenue une experte en la matière !!! » Karina

« Un jour je rentre à l’appart et le chat de mon coloc avait gentiment lâché une petite crotte sur mon casque de moto !!! » Robin

« Un jour, mon coloc a oublié une passoire sur la plaque électrique, on a commencé à voir des flammes sortir de la cuisine, et la mes colocs n’ont pas eu de meilleure idée que de mettre du sel sur le feu pour essayer de l’éteindre, et ensuite le sel est resté collé au plastique liquide, Imaginez le désastre pour nettoyer tout ça ! » Arnau

« Un jour, mon coloc pensait que j’étais parti travailler et qu’il était seul dans l’appart, il s’est alors mis à improviser une chorégraphie de danse et à chanter en se regardant dans le miroir, il s’y croyait vraiment. On découvre parfois la face cachée de ses colocs, et j’avoue que j’avais du mal à retenir mes rires ! Je suis alors sorti et il a commencé à s’excuser car il avait honte, mais au final, il avait l’air encore plus stupide en s’excusant que s’il avait tout simplement accepté le fait qu’il était un peu fou! » Fred

« Un matin je vais aux toilettes, et la sur quoi je tombe, une petite crotte se trouvait par terre, a côté des toilettes, l’excuse du chien ou du chat ne marchait pas car personne n’avait d’animaux dans la coloc, donc la le suspens a commencé…Qui a fait ses besoins par terre au lieu de faire dans les toilettes comme tout le monde ? Les soupçons ont commencé a tourner dans la maison, « c’est lui… non, moi je pense que c’est elle… ». Le soir même a minuit, réunion générale, que celui qui a fait cela se dénonce ? Vous pensez bien que personne n’a osé avouer. Finalement, le monsieur propre de la maison a nettoyé et le mystère règne toujours ! Une vraie énigme à résoudre !!! » Carole

Pas facile de supporter le bruit en coloc par madmolecule Incident dans la cuisine par chris.corwin

Sondage – Préfères-tu vivre en coloc à Barcelone ou avoir ton propre appart ?

Pour réaliser ce sondage, j’ai interrogé un échantillon de 15 personnes entre 20 et 40 ans, et voici le résultat :
A) En colocation
: 5 personnes sont pour la colocation et certains sont favorables mais seulement pour une courte période.
B) Avoir mon propre appartement
: 6 personnes préfèrent avoir leur propre appartement.
C) « Jusqu’à 30 ans en coloc, après 30, seul ou accompagné mais plus en coloc »
: 4 personnes aiment la coloc mais après 30 ans, ils aimeraient avoir leur propre appartement.

Ce petit sondage montre que les avis sont très partagés, mais que les personnes interrogées aiment en général partager un appartement pour une période assez courte de leur vie afin de profiter de l’ambiance conviviale d’une colocation et aussi pour ne pas se sentir seul. Les personnes en couple préfèrent généralement avoir leur appartement à eux, et les personnes de plus de trente ans aussi, afin d’avoir plus de tranquillité et de ne pas devoir supporter le style de vie des autres.

Alors pour ou contre la coloc à Barcelone ? On va laisser le mot de la fin à Quentin : « Cela dépend carrément de la personne avec qui tu vis, s’il est propre ou pas, sociable ou asocial ». Lorsque vous prenez une chambre en coloc à Barcelone, pensez donc avant d’emménager à rencontrer vos colocataires, et vous verrez, la coloc a quand même de très bons côtés ! En attendant de trouver la perle rare, vous pouvez toujours réserver un hôtel ou une chambre d’hôte à Barcelone pour quelques nuits…

RECHERCHE APPARTEMENTS
Arrivée:
Départ:
Accommodation:
Zone
Quartier:
Adultes (>17)
Enfants Bébés (<2)
 

Et vous, êtes-vous pour ou contre la coloc à Barcelone ? Des anecdotes amusantes sur vos expériences en colocation ? Partagez les avec nous.

Carole

4 commentaires

  1. bbioda dit :

    Pour l’avoir fait pendant un an. C’est top.
    Autant humainement que financièrement!

    • Oh-Barcelona dit :

      Bonjour Bbioda,

      Oui, en général c’est vraiment le top! Un petit air de « L’Auberge Espagnole » :) Dans quel quartier vivais-tu? A bientôt!

  2. PA dit :

    J’ai vécu en colocation à Barcelone !
    C’était super !!

    • admin dit :

      Bonjour,

      Je vis actuellement en colocation avec un anglais et un espagnol, ça se passe très bien et je pense que c’est un très bon moyen pour apprendre des langues étrangères.

      Geoffrey

Tags: Coloc Barcelone, Colocataires, Colocation, Colocation Barcelone, Vivre a Plusieurs