J’ai testé pour vous, le grain de folie d’un concert de quatre guitares espagnoles

VERSUS

Ce week-end j’avais rendez-vous….

Où ?

clip_image002[5]Dans un lieu mystique, la basilique Santa Maria Del Pi. Située non loin du tumulte des Ramblas, la place « del Pi » à reçu son nom d’un pin, qui est d’ailleurs toujours là. On admire la façade d’une basilique construite dans les années 1300 dans la plus pure tradition du gothique catalan. Hasard ou coïncidence, la cathédrale del Pi à reçu en 1926, le titre de basilique mineure accordé par le Pape Pie XI !

 

 

 

Avec :

Le quatuor “Barcelona 4 Guitars”, composé de Manuel González, Xavier Coll, Ekaterina Zàytseva y Belisana Ruíz.

clip_image001 clip_image002[7] clip_image003
Pour ?

Tester pour vous VERSUS, un concert de guitare Espagnole. Enfin, ça, c’est ce que je croyais avant que la représentation ne commence…

clip_image002[9]Pour ma part, néophyte en musique « classique », j’avais peur de passer à coté de la subtilité et de l’émotion de la guitare espagnole. Le quatuor prend place. Il est composé de 2 jeunes femmes en robe noire de style flamenco et deux hommes. Les deux premiers morceaux sont parfaitement exécutés et montrent autant la dextérité des musiciens que la puissance du son dans la basilique.

 

Puis, tout d’un coup, la sonnerie d’un téléphone retentit. L’élégant public est en émoi…. C’est, en fait le portable d’un musicien, et ce n’est que le début d’une longue série de farces que vont exécuter les maestros… Jusque là, nous étions suspendus à la beauté de la musique. Mais après, divers « sketchs »/ « scenarios » viennent s’intercaler avec brio au milieu d’un récital des plus classiques. Au beau milieu du célèbre thème d’ « In the mood for love », un des musiciens se lève, pose sa guitare et vient s’écrouler en pleurant sur les marches, avant de distribuer des mouchoirs à un public entre rire et sérieux. Puis, c’est le tour du « lac des cygnes » de Tchaikovsky (thème de Black Swann), qui émeut toute l’église jusqu’à avoir la chair de poule, avant que deux des musiciens ne décident de se lever pour danse la valse de manière totalement improbable.

A la fin, un rappel de tout le public débout dans cette église majestueuse, fait revenir les maestros pour le clou du spectacle. Sur scène, un combat musical fait alors rage pour savoir qui à l’instrument le plus incongru : l’une joue de la guitare antique, un autre de guitare sèche, un troisième du piano. Le public rie aux éclats mais s’extasie aussi de la capacité des maestros à changer d’instrument, de registre et de style avec autant de facéties. Pendant ce temps là, l’un revient en chantant parfaitement un air d’opéra en distribuant du cava au public, et l’autre… se décide à entamer un rock déjanté sur guitare électrique. Le public est debout, et moi subjuguée…

Puis, le temps se suspend, l’émotion revient, et les Maestros interprètent le Boléro de Ravel en appliquant le principe du 4 mains sur une seule guitare puis, finissent à huit mains autour de la même guitare pour conclure la partie la plus difficile mais aussi la plus belle du morceau.

clip_image002[11] clip_image004 clip_image006
Coup de cœur pour :

Le numéro de la télécommande actionnée par l’un des musiciens, qui fait passer les maestros de « silence » « à avance rapide » en passant par monter et baisser le volume devant un public hilare et curieux.

Alors ??!

Le classique restera toujours le classique, mais c’est encore bien plus beau avec légèreté..

Un spectacle à la fois émouvant, frais, grave, et léger, oui c’est possible avec les Maestro de la Guitare espagnole !

– site internet : http://www.poemasl.es/
– Programme : http://www.poemasl.es/main.php?lng=es
– Ils parlent Anglais, Espagnol et Catalan.

Tip: Ne manquez pas les somptueuses représentations données au Palais de la Musica pour un spectacle encore plus grandiose dans un lieu dédié à l’acoustique.

J’attends vos réactions sur mon expérience et sur les vôtres.

Marie.

2 COMMENTS

  1. Bonjour,

    Passioné de guitare, je serai ravi de pouvoir assister à l’un de ces représentations. Que me conseillez vous, le concert dans l’église ou au palais de la musique ?
    Le prix des places est il identique ?

    Merci d’avance pour votre réponse.

    • Bonjour Romuald,

      Merci pour ce commentaire de passioné !
      Personnellement je suis allée voir le concert dans une église et le lieu était à la fois mystique et grandiose : la basilique Santa Maria del Pi.
      Les prix sont plus bas dans les églises (18 € à la place de 24/28 €) mais apaprement le Palau de la Musica à vraiement une acoustique très particulière ce qui rend les concerts magiques.
      Si vous vivez à Barcelone, je vous conseille d’aller aux deux. Si vous ètes de passage, je vous guiderai certaienement au Palau.

      On attends le verdict !

      Marie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here