Le FC Barcelona, un succès mondial aux racines locales

Bien que le football soit un sport dominé par la vanité de millionnaires et le transfert de sommes d’argent impressionnantes, le FC Barcelona, considéré comme l’une des meilleures équipes du monde, est bien plus que ça.

Cette équipe se montre à la hauteur de son slogan «plus qu’un club» pour plusieurs raisons: son refus du parrainage, le statut de propriétaire que possèdent ses membres ou encore lson rôle de champion de Catalogne. En fait, le football à Barcelone ne se résume pas à un jeu.

Des générations de légendes vivantes ont porté le maillot grenat à rayures violettes, signe distinctif de l’équipe. En mars 2012, Lionel Messi, 24 ans, a mené le club vers de nouveaux sommets avec sa victoire (7-1) sur le Bayer Leverkusen à Camp Nou. Les cinq buts de l’Argentin ont permis d’établir un nouveau record de la Ligue des champions.

nou-camp-by-shin-k

Pourtant, Messi fait tout simplement partie d’une longue lignée de dieux marqueurs de buts qui a inspiré les Barcelonais et d’innombrables fans dans le monde entier. Ce nouveau record fait partie des multiples consécrations obtenues par le Barça au fil des ans. Le FC Barcelona a gagné plus de trophées européens que toute autre équipe et est sorti vainqueur au moins une fois de toutes les compétitions officielles auxquelles il a participé. En 2009, le club a tout gagné: la Copa del Rey, la Liga, la Ligue des champions, la Supercoupe d’Espagne, la Supercoupe d’Europe et la Coupe du monde des clubs.

Origines

Tout commença en 1899 par une annonce dans un journal local proposant à quiconque désirant jouer au football de s’adresser aux bureaux du journal. Hans Kamper, le pionnier suisse du football qui passa cette annonce, amena ce club de composition internationale vers de considérables réussites dès ses débuts. Deux décennies plus tard, le FC Barcelona était assez solide pour fonder son premier stade à Les Corts, avec 22.000 membres.

La guerre civile espagnole a marqué le début de plusieurs sombres décennies pour le football à Barcelone: plusieurs joueurs se battirent contre Franco et le président du club fut assassiné pour affaiblir le moral local. Après la victoire des fascistes, le rôle du club en tant que puissant symbole de la résistance catalane le fit devenir la cible du nouveau régime. Il y eut, entre autres, la fameuse visite du chef de la sécurité de Franco dans les vestiaires, après une victoire de Barcelone contre leur ancien rival, le Real Madrid. Lors du match suivant, le Real Madrid gagna étrangement par onze buts à un.

Franco mourut dans les années 1970 et le club renaquit. Les joueurs étrangers tels que Johan Cruyff et Diego Maradona entraînèrent le FC Barcelona sur la voie de l’énorme réussite dont il jouit toujours aujourd’hui.

Le club et la ville

barca-supporters-by-jas_gdAu cours de son histoire tumultueuse, le FC Barcelona a progressivement rassemblé 130.000 « socis », des supporteurs passionnés propriétaires du deuxième club le plus riche du monde. Cela contribue à garder l’équipe soudée à la ville. L’adhésion est souvent offerte aux nouveaux-nés comme un deuxième baptême sous le signe du football.

L’influence de l’équipe sur le football sur Barcelone est partout visible. Les balcons parés de violet et grenat sont légion et les jeunes enfants rejouent les triomphes de Messi au parc local. Barcelone est donc constamment habitée par l’esprit du football.

Promenez-vous dans la ville pendant « El Clásico » le derby entre le Barça et son rival du Real Madrid. Vous trouverez presque tous les bars remplis de Barcelonais prêts à bondir de leurs sièges. Obtenir un billet pour voir El Clásico au Camp Nou est extrêmement difficile, bien que ce soit le plus grand stade d’Europe. Les fans créent donc une atmosphère fantastique sur les terrasses. Les matchs les plus importants sont souvent célébrés par les foules sur Las Ramblas.

Grâce au succès de sa marque, le FC Barcelone est le miroir de sa ville: attrayant internationalement et fier d’être catalan.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here