Girona – au confluent des cultures

Gérone se trouve à un peu plus d’une heure de route de Barcelone en train. Cette belle ville ancienne se trouve en haut d’une colline, où quatre rivières et des cultures différentes se rencontrent.

L’histoire résumée

5552849404_3f365be8f3_zDepuis l’arrivée de ses premiers habitants il y a plusieurs millénaires, Gérone a survécu à 25 sièges et sept invasions. Son histoire mouvementée a conduit cette dernière à devenir une ville hybride, hébergeant des peuples et cultures variés. Des influences espagnoles, françaises, catalanes, arabes et juives ont marqué le lieu au fil des ans.

Les eaux de la rivière Onyar divisent la Gérone d’aujourd’hui en deux parties. Le Vieux Quartier, ou Barri Vell, est perché sur la rive orientale. L’autre côté de la rivière, la partie la plus récente de Gérone, s’étend dans la direction opposée.

Par quoi commencer ?

Comme c’est une ville relativement compacte, la plupart des visiteurs trouvent la partie ancienne de la ville assez facile à explorer à pied. Commencez votre visite sur le Passeig de la Muralla, où vous pouvez marcher sur les énormes murs de pierre de la ville antique, et grimpez au sommet de ses hautes tours. De cette position privilégiée, vous pouvez profiter de magnifiques vues panoramiques de la ville, sur la cathédrale de la Sainte-Marie de Gérone, qui règne majestueusement sur ses sujets, en jetant sa longue ombre sur l’ancienne ville de Gérone.

Eglises

Girona by marimbajlamesaLorsque vous aurez repris votre souffle après avoir gravi les 86 marches à l’entrée de la Cathédrale, entrez dans la plus grande nef gothique du monde (la partie centrale de l’Eglise). À près de 23 mètres de large, la seule nef plus large est celle de la basilique Saint-Pierre de Rome. Dans le musée de la cathédrale, vous trouverez la Tapisserie de la Création, un chef-d’œuvre du textile du XIe siècle. Malgré son âge, les couleurs de la tapisserie, encore rouge vif et bleu azur, attirent le regard sur des illustrations détaillées de l’histoire de la création chrétienne habilement tissés dans la toile.

L’église de Sant Feliu est un autre lieu à voir absolument. Ne manquez pas de prendre des photos de la tour du clocher entouré de huit pinacles, l’un des sites les plus distinctifs de Gérone. Découvrez à l’intérieur des chambres funéraires romaines et paléochrétiennes fixées dans les murs  de l’église. Essayez de trouver celle qui remonte au IIe siècle, elle représente le dieu romain Pluton portant la pauvre Perséphone dans les profondeurs du monde souterrain.

Présentez vos respects à l’architecture romane de la ville à Sant Pere de Galligants, une belle abbaye bénédictine. Là, les mordus d’histoire peuvent explorer le passé de Gérone, au Musée d’Archéologie de Catalogne, logé dans l’ancienne église de l’abbaye et le cloître.

El Call : Quartier Juif de Gérone

Ensuite, prenez le temps de flâner dans le quartier juif de Gérone. Celui-ci est largement considéré comme le quartier médiéval juif le mieux préservé en Europe et est une attraction touristique majeure, ce qui est ironique, compte tenu du fait que les Juifs furent expulsés de force (et même violemment) de Catalogne en 1492. Au Bonastruc Ça Porta, apprenez-en davantage sur l’histoire juive et la vie quotidienne à Gérone et découvrez une vaste collection de pierres tombales écrites en hébreu provenant du cimetière juif de Montjuïc.

Avant de partir

GironaEnsuite, faites une promenade le long de la rivière Onyar. Restez sur les berges de la rivière ou passez en zigzag sur les ponts de la rivière pour voir la ville avec des perspectives différentes. Admirez les Cases de l’Onyar, maisons traditionnelles dans les tons d’agrumes, citron ou orange, bordant la rivère. Puis, allez à la Rambla de la Llibertat où vous trouverez toute une sélection de produits locaux dans les magasins, arrêtez-vous avant pour prendre une bière ou un café sur une terrasse Plaza de Independencia, une place dédiée aux habitants qui ont combattu contre Napoléon Bonaparte dans la guerre d’indépendance espagnole.

Asseyez-vous et offrez-vous quelques minutes pour regarder les gens autour de vous, d’autant plus intéressants dans le cadre historique.  Prenez une tapa ou deux (nous suggérons L’Escala d’anchovies ou un fromage au lait de chèvre de la Garrotxa avec du pa amb tomaquet). Vous le méritez.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here