Mémoires de la Guerre civile- La Place Sant Felip Neri

Au milieu de cet enchevêtrement de rues étroites qui caractérise si bien le Barrio Gotico se trouve la Plaça Sant Felipe Neri. Cette place a marqué l’histoire de Barcelone et se diffère du reste du quartier par son atmosphère calme et reposante.
Découvrez ce petit coin de tranquillité ainsi que les tristes de tristes souvenirs historiques qu’il renferme.

Placa sant Felip Neri by scalleja Plaça sant Felip Neri Le musée du Calçat Antic, Plaça Sant Felip Neri

Histoire
Histoire de la Plaça Sant Felip Neri

Eglise Sant Felip Neri La place pittoresque que l’on connait aujourd’hui était à l’époque médiévale un cimetière juif.

Pendant la Renaissance, deux bâtiments ont été érigés: la casa dels Calderers, siège de la société de cordonnerie Calderai, et la casa dels Sabaters, puis entre 1721 et 1752 l’église baroque, conçue par l’architecte Pere Bertran, assisté du constructeur Salvador Ausich i Font. L’église comprend une unique nef, ce qui permet d’attirer l’attention du visiteur sur le magnifique autel principal.

En 1938, pendant la Guerre Civile, une bombe lâchée sur la place provoqua l’effondrement de la partie souterraine de l’église San Felip Neri, causant la mort de 42 civils, dont 20 enfants, qui s’y étaient réfugiés.

Aujourd’hui, tout y est très sommaire : la maison des cordonniers héberge le Musée de la chaussure ancienne, le museo di Calçat Antic, une petite église de style baroque, un couvent, l’hôtel Neri H&R, avec un bar et quelques tables et au centre la fontaine qui a la forme de deux acacias.
La façade de l’église reste encore marquée par les nombreux bombardements qui ont eu lieu pendant la Guerre Civile Espagnole et donne à la place une atmosphère mélancolique.
Le charme de la place réside dans sa simplicité désarmante. Pas besoin de mots, la paix et la tranquillité qui y règne transmettent le caractère tragique des évènements qui ont eu lieu ici.

Anecdotes
  • On dit que l’artiste moderne barcelonais par excellence, Gaudí, se rendait souvent sur cette place et d’après certains, il se rendait á l’église San Felipe Neri pour la messe lorsqu’il fut renversé par un tramway.
  • Dans le bestseller de Carlos Ruiz Zafón “L’ombre du vent”, la place San Felipe Neri, cachée derrière les antiques murailles romaines, n’est qu’un simple répit dans le labyrinthe de rues dont est tissé le quartier gothique. Les impacts de balles de mitrailleuses datant de la guerre criblaient les murs de l’église. Ce matin là, une bande de gamins jouaient aux soldats, insouciants de la mémoire des pierres.
  • La même scène d’enfants jouant sur cette place oú beaucoup d’autres y ont perdu la vie peut également être vue dans le clip “My Immortal” d’Evanescence, une parfaite représentation musicale du charme mélancolique de ce petit coin silencieux de Barcelone.

Et voici le clip de My Immortal pour vous donner un avant goût de la place :

Comment y aller ?

Depuis la Pla del Seu, dirigez vous dans la Carrer del Bisbe, puis prenez la première ruelle sinueuse.

La carte


Afficher Plaça Sant Felip Neri sur une carte plus grande

Comment avez-vous trouvé la Place Sant Felip Neri ? Laissez-nous un commentaire pour nous raconter votre expérience et votre ressenti.

2 COMMENTS

    • Salut Bobby,

      Il n’y a pas de quoi ! merci pour ton commentaire, La place San Felipe Neri est un lieu qui est vraiment à part et rempli d’histoire. A voir lors de votre séjour à Barcelone.
      A bientôt,

      Kevin

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here