Barcelone dans les livres

Barcelone est à la fois une ville magnifique et fascinante, ce n’est donc pas surprenant qu’elle ait inspiré de nombreux auteurs. La capitale catalane est devenue un endroit incontournable des romans dont beaucoup ont rencontré un grand succès et remporté des récompenses au fil des années. Voici nos 10 préférés.

1. La Ville des Prodiges d’Eduardo Mendoza Garriga (1986)

Cet auteur espagnol de renommée internationale transmet ce qu’ont été les années entre les deux expositions universelles de 1888 et 1929 à Barcelone. Le personnage principal, Onofre Bouvila, doit s’occuper de sa pauvre mère malade alors que son père mourut peu après sa naissance. Cela ne l’arrêtera pas et il deviendra un homme d’influence fortuné, en parallèle avec la croissance de la ville.

2. L’ombre du vent de Carlos Ruiz Zafón (2001)

L’histoire, qui a lieu pendant la période d’après guerre à Barcelone, raconte la vie d’un jeune homme, Daniel Sempere, qui trouve par hasard un livre étrange écrit par un écrivain catalan, talentueux mais méconnu. Daniel tombe amoureux de l’histoire et commence à investiguer sur les autres œuvres et sur la vie de son idole. Le voyage emmène Daniel dans différents coins de Barcelone, ce qui l’aidera à en apprendre beaucoup sur l’écrivain, mais aussi sur lui-même.

Ce livre a été un succès tel qu’il existe aujourd’hui un tour guidé à travers la ville afin de découvrir tous les endroits rencontrés dans le roman, comme l’église de Santa Maria Del Mar ou la place Sant Felip Neri.

Books in Barcelona 'The Shadow of the Wind' is set in Barcelona

3. Le Jeu de l’Ange de Carlos Ruiz Zafón (2008)

Cette autre œuvre de Zafón, dont l’histoire se passe également à Barcelone, est la préquelle de L’Ombre du Vent bien qu’elle est été publié sept ans plus tard. Le livre raconte l’histoire de David Martin qui doit écrire un livre à la demande d’un mystérieux éditeur, dans les années 1920 et 1930 à Barcelone. L’histoire revisite quelques uns des endroits de Barcelone qui apparaissent dans L’Ombre du Vent, tels que la librairie de Sempere et le cimetière des livres oubliés que le jeune Daniel Sempere visitera des années plus tard.

4. Désormais Notre Exil de Colm Toibin (1990)

Désormais notre exil est le premier roman à succès de Colm Toibin, un auteur irlandais parti vivre à Barcelone pendant ces jeunes années, où il a enseigné l’anglais. Le livre suit l’histoire de Katherine Proctor, une irlandaise qui fuit de chez elle dans les années 1950 pour s’installer en Catalogne. Là-bas, elle rencontre Miguel puis Michael, un compatriote irlandais. L’œuvre de Toibin raconte leur histoire et leur désir d’échapper à un certain passé grâce à Barcelone et sa campagne catalane.

5. Pièces d’identité de Juan Goytisolo (1966)

Ce roman a été écrit par l’un des plus grands auteurs espagnols encore vivant, Juan Goytisolo. Son travail a suscité de nombreuses controverses puisqu’il a même été prohibé jusqu’à la mort de Franco. Pièces d’identité raconte l’histoire d’un espagnol qui revient de son exil en France, et qui se retrouve désabusé par l’Espagne de Franco alors qu’il s’intéresse de plus en plus à la culture musulmane. Goytisolo a écrit ce livre pour donner son point de vue sur la période franquiste et sur le système strict qui a été imposé aux personnes qui ont grandi en Espagne à cette époque-là. A cause de la réprimande sous le régime de Franco, Goytisolo n’a pu publier le livre qu’au Mexique. C’est seulement après la mort de Franco qu’il a été vendu légalement en Espagne.

6. La Place du Diamant de Mercé Rodoreda (1962)

Souvent considéré comme le livre catalan le plus célèbre, La Place du Diamant est un roman qui raconte la vie d’une jeune femme à Barcelone avant, pendant et après la guerre civile d’Espagne. Rodoreda retrace merveilleusement la vie à Barcelone de l’époque à travers à la vie de Colometa, la guerre et sa relation avec deux hommes. Ce roman est un aperçu fascinant de ce que fut Barcelone pendant la première moitié du 20ème siècle. Gabriel Garcia Marquez le considère comme « le plus beau roman publié en Espagne depuis la Guerre Civile ».

7. Tatouage de Manuel Vazquéz Montalbán (1975)

Né à Barcelone, Montalbán est un autre écrivain espagnol à succès qui a utilisé la capitale comme lieu principal pour ses histoires littéraires. Ses œuvres les plus connues sont les 25 livres de son détective fictif, Pepe Carvalho. Carvalho s’intéressera et résoudra tous types de mystères, en visitant tous les endroits de Barcelone. Tatouage n’est pas le premier livre caractéristique de Pepe Carvalho, mais le deuxième, après le célèbre J’ai tué Kennedy. C’est juste après J’ai tué Kennedy que Montalbán a décidé d’utiliser son personnage pour Tatouage, son premier roman policier.

Chacun de ses romans policiers valent la peine d’être lus et l’on s’y accroche très facilement. N’importe quelle personne qui a déjà visité Barcelone reconnaîtra la majorité des rues et des édifices cités dans les séries.

8. Rien de Carmen Laforet (1945)

Rien est considéré comme l’un des romans les plus importants pour venir d’Espagne et avoir été publié dans le monde entier. Il raconte l’histoire d’une jeune de 18 ans, Andrea, qui comme l’auteur, a quitté les Iles Canaries pour aller à Barcelone, alors ravagée par la guerre. Là-bas, elle étudie à l’université et commence à se trouver et à se définir. Le roman a été décrit comme l’équivalent espagnol de L’Attrape-cœurs puisque plusieurs thèmes similaires sont abordés comme celui d’une adolescente à la recherche d’une identité dans le monde des adultes.

9. Le Journal d’un Homme Humilié de Félix de Azúa (1987)

Le Journal d’un Homme Humilié, qui remporta le prix ‘Herralde de Novela’, a été écrit peu après la fin de l’époque franquiste, fin de désillusions et début d’une Espagne démocratique. Dans ce livre, Félix de Azúa raconte l’histoire d’un homme qui regrette terriblement la disparition d’un monde où l’on vivait plus que l’on ne pensait. Mais il sait que ce n’est rien de plus qu’un monde contemporain, et que notre monde est un temps de grands penseurs. Entouré par une banalité détestable, il comprend que sa vie se doit d’être différente : d’une banalité assumée, militante, battante et qu’il se battra pour arriver à cela.

George Orwell's 'Homage to Catalonia' Barcelona Novel

10. Hommage à la Catalogne de George Orwell (1938)

C’est le seul libre de cette liste qui n’est pas une fiction mais une collection d’expériences personnelles de George Orwell pendant la guerre civile d’Espagne. Orwell est arrivé en Catalogne en 1936 et, comme il le dit lui-même, il « a rejoint les forces militaires pour combattre le fascisme ». Orwell raconte ses observations pendant la guerre et les conséquences négatives sur les relations entre les catalans et les espagnols.

11. La Cathédrale de la Mer d’Idelfonso Falcones (2006)

Idelfonso Falcones est un avocat catalan qui a publié son premier roman, La Cathédrale de la Mer, en 2006. Ce fut l’un des romans les plus vendus de l’année, avec plus d’un million d’exemplaires vendus, seulement en Espagne.

Le roman raconte l’aventure d’un homme fuyant sa condition de paysan, pendant l’âge d’or du 14ème siècle à Barcelone. Le personnage principal, Arnau Estanyol, arrive dans la ville et rejoint l’équipe de travailleurs qui construisent l’un des joyaux de la ville – La Cathédrale de Santa Maria del Mar. Vous pouvez aller la visiter, mais ne soyez pas surpris si elle vous paraît plus petite que dans votre imagination : en réalité, il s’agit d’une église. Falcones a su admirablement décrire l’architecture et la culture de cette Barcelone du passé. Ce roman nous fait découvrir de nombreux thèmes ; la souffrance, l’amour, la beauté et une intrigue complexe liée au milieu juridique, thème de prédilection de l’auteur.

Autres suggestions

  • Le Rubis des Templiers (El anillo, La Herencia del Último Templario), Jorge Molist.
  • L’amant Bilingue (El Amante Bilingüe), Juan Marsé.
  • Conejo de Viaje / Traveling Bunny, Ricardo Siri Liniers (seulement en espagnol / anglais)
  • Carnet de voyage, Craig Thompson.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here