A la découverte de la Casa Batlló

Casa Batlló
Un peu d’histoire

Casa Batllo barcelone La façade de ce bâtiment, devenu depuis l’un des symboles de Barcelone dans le monde entier, a été construite entre 1904 et 1906. Décorée de manière atypique et dotée de formes organiques, elle fut posée sur une maison de campagne qui, à l’époque, était encore située en-dehors de la ville.

Gaudí a remplacé la façade originelle par un remarquable assemblage coloré de pierre, de verre et de céramique, scintillant au soleil ou à la lumière des lampadaires. Pourtant entourée de plusieurs chefs-d’œuvre modernistes, tels que la Casa Lleó Morera de Domènech i Montaner, ou la Casa Amatller de Puig i Cadafalch, la Casa Batlló se distingue tout particulièrement. En effet, le client de Gaudí, Josep Batlló, laissa libre cours à l’imagination de l’architecte et ne lui fixa aucune limite. La façade elle-même prouve le génie de Gaudí, qui a pu réaliser tout ce que son inspiration lui dictait.

La visite de l’intérieur

Depuis 2002, il est possible de visiter la Casa Batlló. La visite comprend l’étage noble, le grenier, le puits de lumière, le hall d’entrée et la terrasse sur le toit.

Une étrange résidence

Lorsque que vous accédez à l’étage noble où résidait la famille Batlló, vous pouvez admirer les lucarnes en forme de carapace de tortue et l’étrange escalier, dont la rampe tordue évoque le dos d’une énorme bête. Arrivé au sommet des escaliers, regardez l’impressionnant puits de lumière, élargi par Gaudí lors du réaménagement de la Casa Batlló. Ce puits est recouvert de tuiles aux couleurs bleutées : leur couleur pâlit plus on descend vers le bas, tandis que les fenêtres se rétrécissent vers le haut. On a ainsi l’impression que la lumière se répand partout de manière égale.

Dans le salon principal, regardez à travers les fenêtres qui donnent sur le Passeig de Gràcia. Les fenêtes sont uniques : elles ne possèdent pas de jambage et peuvent être ainsi ouvertes pour jouir d’une vue imprenable sur la rue. Les piliers, sculptés tels des tibias humains et décorés de motifs floraux, et les grandes portes en bois avec leurs vitraux méritent également votre attention. Le plafond en plâtre, à la forme tourbillonnante, vous fascinera. Avant de quitter cette pièce, imaginez-vous un après-midi d’hiver, confortablement installé dans un fauteuil, regardant le ballet des flammes dans la cheminée sculptée en forme de champignon.

maison gaudi barceloneDirectement au-dessus de l’étage noble, le grenier était autrefois utilisé pour stocker des marchandises ainsi que comme buanderie. Cet étage est caractérisé par ses murs blancs et ses formes courbes simples. Ici, bien plus qu’à l’étage noble, vous pouvez voir le squelette de l’architecture de Gaudí, sans être distrait par les couleurs ou les fioritures présentes dans les autres parties de la maison. Quand vous marcherez dans le couloir des 60 arches, vous aurez l’impression de visiter la cage thoracique d’un animal.

Au sommet de l’escalier en colimaçon, explorez la terrasse sur le toit de la Casa Batlló. On peut très bien y voir la principale caractéristique de la façade, le toit en forme de dragon, avec ses grandes tuiles aux couleurs chatoyantes. Les cheminés, décorées de nombreuses mosaïques, sont également fascinantes. Depuis la terrasse, on peut jouir de certaines des meilleures vues sur Barcelone. Mais la Casa Batlló n’est que le début, la ville de Gaudí vous attend.

Comment y accéder ?

En bus : 7, 16, 17, 20, 22, 24, 28, 43, 44, 63, 67, 68
Bus touristique de Barcelone: routes nord et sud, arrêt Casa Batlló – Fundació Antoni Tàpies
Métro: arrêt Passeig de Gràcia
RENFE: Passeig de Gràcia
FGC: arrêt Provença

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here